top of page
  • Photo du rédacteurSabine Poussin Prost

A la recherche de Dryocopus martius

Dernière mise à jour : 9 avr. 2023

Le pic noir est le plus grand des pics, il peut atteindre 46 cm. Aisément reconnaissable avec sa robe toute noire et sa calotte rouge vif : on dirait un cardinal ...

Le mâle a tout le dessus de la tête recouvert de cette calotte, alors que la femelle n'a qu'une tâche rouge sur l'arrière de la tête.



Black woodpecker est difficile à photographier parait il : j'entends dire, des heures de patience, d'attente immobile, camouflé sous un filet, au risque de devenir plus moussue que le lichen qui entoure les arbres pour avoir une chance de l'apercevoir ...



Ah non ! ça c'est ce que disent les photographes à l'affût ^^



Avec mon nez en l'air, en billebaude, j'utilise une autre technique ;)

Je fais confiance à mon oreille et à mes yeux.

Je ne pars pas avec l'idée préconçue de photographier tel ou tel animal : j'attends que la nature m'offre l'opportunité de l'apercevoir et chaque sortie est différente de la précédente.

En ce qui concerne le pic noir, c'est une espèce que je n'avais jamais remarquée avant de m'intéresser à la photographie.



Maintenant, lors de mes randonnées, je m'aperçois qu'il est très présent dans mon secteur. Son cri est caractéristique, il raisonne dans ma campagne aux 4 coins de mon parcours.



Le Toc toc toc contre les arbres creux est vigoureux et rythmé ... la forêt fait caisse de résonnance. On peut l'entendre à 1 km !



Il me suffit alors de me fier à mon oreille pour me diriger doucement vers l'arbre en question, puis de scruter attentivement le haut des cimes...

Avec l'expérience je repère assez vite l'oiseau, il ne me reste plus qu'à trouver le bon angle pour avoir un joli cliché.



L'oiseau est un peu farouche, mais il suffit de l'approcher lentement, sans faire de geste brusque : s'il est assez haut perché, il ne se sauve pas, surtout s'il est occupé à son déjeuner.


La langue des pics est effilée, très longue, visqueuse et pourvue de nombreux corpuscules de tact, dont l'extrémité petite, plate et pointue, est ornée de petits crochets. Elle peut être projetée loin en avant.



Le nid est creusé dans un tronc d'arbre, à une hauteur comprise entre 5 et 15 m, mettant ainsi les oeufs à l'abri des prédateurs. La ponte se fait début avril, et les petits apparaissent environ une quinzaine de jours après. Les petits sont nourris pendant environ 1 mois avant de prendre leur envol.



11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page