top of page
  • Photo du rédacteurSabine Poussin Prost

Incursion sur le territoire de la Buse variable

Dernière mise à jour : 21 juin 2023

Son long cri perçant m'a prévenue que j'arrivais sur ses terres ... longue plainte au dessus de ma tête ...

La prairie fraîchement fauchée lui offre mulots, batraciens et lézards à satiété ... Depuis quelques jours je les vois tournoyer dans le ciel.


Lentement, tournoyant, cette buse variable (buteo buteo) qui était quasi invisible dans les nuages, est descendue jusqu'à moi, m'autorisant du bout de l'aile à faire quelques clichés.



Puis reprenant les courants ascendants, elle est remontée jusqu'à ne devenir qu'un point minuscule dans le ciel de l'été qui s'annonce.



J'ai rarement l'occasion de la photographier posée : de son perchoir dans les arbres, ou posée à terre, elle me détecte toujours très rapidement et d'un coup d'ailes puissant, repart dans les airs bien avant que je n'ai pu m'approcher suffisamment.



Il m'arrive de l'entendre de très très loin : elle lance son cri depuis son perchoir, surveillant son territoire avec attention, haut perchée au dessus de la canopée.


La Buse variable - Buteo buteo , comme son nom l'indique, a un plumage extrêmement variable. Cela peut aller d'un blanc presque pur à un brun sombre quasi uniforme, avec tous les intermédiaires possibles et imaginables.


La Buse variable est avant tout un oiseau forestier. Il a besoin des arbres pour la nidification. Mais plutôt que la forêt compacte, il apprécie les lisières des zones forestières, clairières, les petits boisements et bosquets.


Son nid sera toujours proche d'une zone ouverte, prairie, culture ou zone humide. Un arbre isolé dans la campagne agricole peut convenir pour la nidification à condition qu'il soit assez dense et cache le nid




60 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page