top of page
  • Photo du rédacteurSabine Poussin Prost

Nez à groins

Dernière mise à jour : 9 avr. 2023

Ce matin je suis heureuse : après plusieurs jours sans sortie, dus au travail et à la pluie, je vais enfin pouvoir retourner sur le terrain.


Trop contente, je prends plusieurs clichés au lever du soleil.

Alors que je me relève pour examiner mes photos, j'entends un bruit dans mon dos.

Je suis au milieu d'une friche.


Mon sang ne fait qu'un tour, mon instinct a identifié en une fraction de seconde ce qui arrive. Mon coeur aussi d'ailleurs ! il est parti en courant s'emballant à rompre ma poitrine. Je ne le récupèrerai qu'une trentaine de minutes plus tard.


Alors que mon cerveau est encore en train d'analyser ce qui arrive, je me retourne, et me retrouve nez à groins face à 2 bestiaux qui m'observent. Je suis sur leur trajectoire, nous nous faisons face...


ça y est ! le moment tant attendu et redouté est arrivé : ma première rencontre en vrai avec des sangliers !



Je sais qu'il y en a dans le coin : j'aperçois très régulièrement leurs traces dans la boue, ou les coins d'herbe retournés. Je les ai aussi rencontrés au loin : fuyant devant les chasseurs, ou traversant la route au loin...

C'est malgré tout un animal que je connais peu.



J'ai été bercée par les histoires de mon père nous racontant comment en tout bien tout honneur il avait fait grimper ma mère aux arbres en forêt de Fontainebleau. Or je n'aime pas courir, et je suis au beau milieu d'un champ, pas le moindre arbre à moins de 150 m, et les 2 cochons sont à moins de 20 m de moi.


Je choisi donc de rester calme, debout, sans bouger. Les deux sangliers n'ont pas l'air apeurés, ni agressifs... nous sommes tous les 3 intrigués et curieux de notre rencontre.


Un deuxième grognement me rappelle à l'ordre : le plus gros des deux me demande poliment droit de passage. Honnêtement, je ne me vois pas le lui refuser !

Mais ma crainte est de générer un mouvement de panique si je bouge, et de me retrouver les 4 fers en l'air en cas de fuite caractérisée.


Je fais donc un pas sur le côté, prudemment... c'est d'ailleurs plus un glissement qu'un pas à vrai dire.



Les 2 cochons sont surpris de ma manœuvre, ils reculent prudemment et se rapprochent du bosquet d'où ils avaient du émerger.

ça remue encore un peu, ils évaluent le trajet pour passer sans s'approcher de moi.



Une fois identifié, ils prendront la tangente à une vitesse me faisant frémir sils avaient décidé de ne pas me contourner.



 

Mentions légales : (c) Au Prince Faune&Flore du Gers est propriétaire des droits de propriété intellectuelle et détient les droits d’usage sur tous les éléments accessibles sur le site internet, notamment les textes, images, graphismes, logos, vidéos, icônes et sons. Toute reproduction, représentation, modification, publication, adaptation de tout ou partie des éléments du site, quel que soit le moyen ou le procédé utilisé, est interdite, sauf autorisation écrite préalable de : https://www.lespetitsplatsduprince.com/ Toute exploitation non autorisée du site ou de l’un quelconque des éléments qu’il contient sera considérée comme constitutive d’une contrefaçon et poursuivie conformément aux dispositions des articles L.335-2 et suivants du Code de Propriété Intellectuelle. Attribution — Vous devez créditer l'Œuvre, en intégrant un lien vers l'original et indiquer si des modifications ont été effectuées à l'Œuvre. Vous devez indiquer ces informations par tous les moyens raisonnables, sans toutefois suggérer que l'Offrant vous soutient ou soutient la façon dont vous avez utilisé son Œuvre. Pas d’Utilisation Commerciale — Vous n'êtes pas autorisé à faire un usage commercial de cette Œuvre, tout ou partie du matériel la composant sauf accord express de l'auteur. Pas de modifications — Dans le cas où vous effectuez un remix, que vous transformez, ou créez à partir du matériel composant l'Œuvre originale, vous n'êtes pas autorisé à distribuer ou mettre à disposition l'Œuvre modifiée



74 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page