top of page
  • Photo du rédacteurSabine Poussin Prost

Ophrys araneola : la petite araignée

S'il est bien un moment que j'attends avec impatience, c'est celui où les premières orchidées sauvages pointent le bout de leur nez.


Le Gers où je réside, est réputé pour ses orchidées sauvages : on recense en France environ 160 espèces d'orchidées, et 40 sont présentes dans le Gers. Les terrains un peu sauvages, le sol calcaire sont propices à leur développement, et c'est un vrai bonheur que de les voir s'épanouir librement.


Entre fin mars et le début de l'été, je scrute avec attention les bas côtés des chemins que j'emprunte, les prairies où j'ai le plus le chance de les trouver.

Certaines sont faciles à repérer avec leurs couleurs vives : les orchidées pourpres, orchidées militaires, ou encore la gigantesque orchidée bouc... mais pour les orchidées du type Ophrys, il faut souvent avoir de bons yeux car elles dépassent rarement les 15-20 cm et sont assez discrètes. Ce sont mes préférées, surtout l'ophrys bourdon qui ressemble à un petit lutin.


ophrys bourdon


Aujourd'hui, ça fait environ 15 jours que je les cherche sans succès... Ce matin, c'est décidé, je vais faire le grand tour en passant par les endroits où j'en avais photographié l'an dernier.


Les talus sont mouillés de la rosée de la nuit, le soleil luit généreusement. Je croise une chevrette et un chevreuil au loin... mais je ne suis pas venue pour eux et ils sont de toute manière bien trop loins.


Le souffle est court dans la côte, mais je suis en convalescence d'une vilaine bronchite... je scrute les bas côtés de part et d'autre... toujours rien...

Et enfin, le St Graal ... cachée dans les hautes herbes, sur un talus à l'ombre, quasi imperceptible... j'aperçois une hampe et deux petites fleurs en dessous ...


Yes ! voici ma première orchidée sauvage de la saison : il me semble que c'est Ophrys araneola, ou ophrys petite araignée. Une nouvelle dans mon herbier virtuel. Elle ressemble beaucoup à Ophrys noirâtre, mais le labelle est bordé de jaune, donc je reste sur Ophrys araneola.


Ophrys araneola - Ophrys petite araignée

Ophrys petite araignée est l'une des orchidées les plus précoces dans sa floraison, on la trouve dès le mois d'avril.

C'est une orchidée qui aime les terrains calcaires, assez robuste. Elle est surtout présente dans le sud de la France.

Pour le moment elle était isolée sur ce talus, mais j'y retournerai dans quelques jours pour suivre sa floraison.

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page