top of page
  • Photo du rédacteurSabine Poussin Prost

Retrouvailles

Début d'année, et ça fait bien 4 semaines que je n'ai pas pu faire de vraie sortie : pluie, vent, gadoue : mes petits amis se cachent.


J'ai de temps à autre, eu l'occasion de les apercevoir au loin : une dizaine d'individus se sont regroupés pour passer la mauvaise saison, mais ils restent prudemment à l'écart.


Cette nuit les températures ont bien chutées, et au petit matin nous avons un petit -5° C.

Bien emmitouflée, je décide de partir aux aurores. Le terrain est gelé, tout est sombre, l'herbe craque sous mes pas.


Bien m'en a pris, car à peine contournée la maison, je tombe nez à nez sur une jolie chevrette qui broute tranquillement. Elle m'a aperçue elle aussi, et s'enfuit assez rapidement.


Je scrute alors l'horizon, et je suis ravie d'apercevoir ma petite famille : un des fils de Titou, une chevrette et des jeunes.




Je les laisse remonter le terrain, ils font des arrêts et me scrutent régulièrement. Je ne bouge pas.



La femelle passe en premier, ouvrant le chemin.



Le brocard, tout en velours, la suit de quelques mètres et m'observe. Il est suivi d'une autre chevrette.




Le reste du groupe reste un peu à l'écart, et décidera finalement de se séparer du groupe principal : ils prendront le chemin par le bas pour rejoindre leur point de rencontre, de l'autre côté de la route.



Je continue ma route et après 20 minutes de marche, je retrouve l'autre partie du groupe qui partira à mon approche.




0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page