top of page
  • Photo du rédacteurSabine Poussin Prost

Les oiseaux ont pris le pouvoir !

Ce matin je suis partie à la fraîche : il y a trop longtemps que je n'ai pas aperçu mes amis chevreuils et renards...

Je décide de faire le tour d'un endroit que je n'ai pas exploré depuis plusieurs semaines, à cause des herbes hautes qui m'en barraient le passage. Cette fois ci, c'est bon ! Avec les moissons et les fenaisons qui sont bien avancées, j'ai pu rejoindre mon spot.


L'œil attentif, l'oreille aux aguets, je détecte un toc toc toc caractéristique, et il m'est assez facile de dénicher Monsieur Pic Noir - Dryocopus martius. L'oiseau est haut perché, mais la vue est assez dégagée... je m'approche doucement, sans faire de bruit et commence à shooter. L'animal n'est point farouche, il se prête au jeu... se nettoie consciencieusement les plumes, prélève quelques insectes dans l'écorce.


Pic Noir -  Dryocopus martius

J'essaie de me rapprocher à nouveau et me retrouve à proximité d'un champ de tournesols. A ce moment, avant que je n'ai le temps de réaliser, je manque me faire renverser par deux magnifiques brocards en train de se courser !

Le temps du rut a débuté chez les chevreuils, et la défense du territoire me promet de futurs clichés intéressants ...


jeune brocard

Pas eu le temps de réaliser, ils sont déjà partis ! Tant pis ! Mais je reviendrais ...


Je me console ensuite avec un nouveau venu dans ma galerie des oiseaux : je fais la connaissance de la Pie grièche écorcheur, qui contrairement à ce que je pensais, ne ressemble pas du tout à notre pie bavarde - pica pica.

Ce petit passereau est assez caractéristique avec son corp châtain clair, sa tête grise et surtout son bandeau noir sur les yeux.

Pie grièche écorcheur

Je continue ma petite randonnée matinale, et je longe un champ de blé qui n'a pas encore été moissonné... du bruit dans les épis, et voici une débandade de lapins de garenne... 3 ou 4 détalent devant moi, et un 4ème stoppe sur le chemin, se dresse sur ses pattes arrières. Je commence à shooter, quand j'aperçois une petite silhouette qui s'avance derrière mon Pimpin...

Je zoome un peu, et surprise, c'est une huppe fasciée facétieuse qui botte le train de mon lapin.



Lapin de garenne et huppe fasciée

Ce joli oiseau est assez caractéristique avec son manteau orangé et surtout sa crète de punk ! Les ailes sont rayées de noir et blanc.

L'oiseau n'était point craintif, mais un peu loin pour moi...





18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page